Ambassade de Belgique au Mexique

La Belgique au Mexique

Bienvenue sur notre site web !

L’enregistrement dans Vaccinnet et la délivrance du EU Covid 19 Digital Certificate des vaccinations effectuées à l’étranger. La procédure élaborée pour ceci fait appel aux postes à l’étranger.

Plus d'information

 

FORMULAIRE OBLIGATOIRE POUR LES VOYAGES VERS LA BELGIQUE

A partir du premier août, chaque personne qui rentre en Belgique depuis l’étranger ou qui désire séjourner plus de 48 heures en Belgique devra remplir un formulaire d’identification (Passenger Locator Form). Cliquez ici pour remplir le formulaire.

Formulaire obligatoire pour les voyages depuis et vers le Mexique

Avant de voyager à destination et en provenance du Mexique, les autorités mexicaines demandent également de remplir le suivant formulaire en ligne: https://afac.hostingerapp.com/  ou https://www.aicm.com.mx

CERTIFICAT DE VACCINATION ETRANGER ACCEPTÉ

Si vous n'êtes pas un citoyen de l'UE ou si vous n'avez pas votre résidence principale en Belgique, vous ne pouvez voyager en Belgique que pour des raisons essentielles ou alors si vous êtes en possession d'un certificat de vaccination approuvé avec une vaccination complète. À partir du 1er septembre, un certificat de vaccination provenant d'un pays non membre de l'UE, comme le Mexique, peut être accepté s'il contient au moins les informations suivantes en néerlandais, français, allemand ou anglais :

- Nom, date de naissance et/ou numéro ID ;

- Des données attestant que toutes les doses de vaccin prévues dans la notice ont été administrées depuis au moins deux semaines, s’agissant d’un vaccin contre le virus SARS-Cov-2: Pfizer, Moderna, Astra Zeneca et Janssen (J&J)

- Le nom de la marque et le nom du fabricant ou du titulaire de l'autorisation de mise sur le marché de chaque vaccin qui a été administré ;

- La date d'administration de chaque dose du vaccin qui a été administrée ;

- Le nom du pays où le vaccin a été administré ;

- L'émetteur du certificat de vaccination avec sa signature, son cachet ou un code d'identification unique du certificat lisible numériquement ;

Nous vous rappelons que tous les voyageurs à destination de la Belgique doivent remplir le Passenger Locator Form (PLF) et que des mesures de quarantaine peuvent s'appliquer à leur arrivée en Belgique.

Vous trouverez de plus amples informations sur https://www.info-coronavirus.be/en/travels/

Coronavirus COVID-19

Les citoyens belges, ainsi que les ressortissants de pays tiers qui dispose d’un titre de séjour en Belgique peuvent voyager vers la Belgique.

Les membres de leurs familles (cad époux/épouses, cohabitants légaux et les enfants de moins de 21 ans) qui n’ont pas la nationalité belge, peuvent les accompagner pour un court séjour de maximum 90 jours dans la zone Schengen. Si le membre de la famille du citoyen belge qui souhaite voyager vers la Belgique est un ressortissant d’un pays tiers soumis à l’obligation de visa pour un court séjour, il devra faire une demande de visa auprès de l’Ambassade de Belgique dans son pays de résidence. Nous vous rappelons que les citoyens mexicains sont exemptés de visa pour les cours séjour, et qu’ils ne doivent donc pas demander de visa.

L'Ambassade conseille à nos compatriotes de mettre à jour leurs données d’état civil dans le registre national, en contactant si nécessaire mexico@diplobel.fed.be . Nous conseillons également aux voyageurs d'apporter les documents nécessaires (certificats de mariage, certificats de naissance d'enfants, etc.) pour justifier leur voyage

Les demandes de visa pour un long séjour (cad plus de 90 jours) en vue d’un séjour permanent en Belgique, c.à.d. visa de regroupement familial ne sont pas traitées pour l'instant.

Les étudiants qui disposent déjà d’un visa d’étudiant pour la Belgique ne peuvent pas voyager pour l'instant. Ceux qui souhaitent étudier en Belgique et qui ne disposent pas encore de ce visa étudiant sont priés de vérifier regulièrement cette page web.  La section visa reste fermée jusqu'à nouvel ordre.

Voyager comme partenaires de fait

 

MESURES APPLICABLES POUR LES ARRIVEE ET RETOUR DE ZONES ROUGES (MEXICO) SUITE AU COMITE DE CONCERTATION DU 18/12/2020 :

  • Toute personne qui arrive ou revient en Belgique (i.e. résidents et non-résidents) et qui est restée plus de 48 heures dans une zone rouge à l'étranger est considérée comme un contact à haut risque. Ces personnes se mettent immédiatement en quarantaine après leur arrivée sur le territoire belge. Ils se font tester le 1er jour et le 7ième jour de leur quarantaine. 
  • Contrôle renforcé relatif au remplissage du formulaire PLF pour le transport organisé se fait à partir du 21 décembre 2020 tant à l’embarquement qu’à l’arrivée. Pour les personnes qui ne font pas usage de transport organisé, contrôle renforcé du remplissage du formulaire PLF par les services de police.
  • Obligation, à partir du 25 décembre 2020, pour les personnes ne résidant pas en Belgique, à partir de l’âge de 12 ans, de présenter un résultat de test PCR négatif sur la base d’un test effectué au plus tôt 72 heures avant de quitter le pays. Le transporteur est tenu de contrôler que ces personnes, préalablement à l'embarquement du transport organisé, présentent ce résultat de test PCR négatif. En l'absence de résultat de test négatif, le transporteur est tenu de refuser l'embarquement.

La quarantaine au retour en Belgique n’est pas obligatoire pour les voyageurs qui se déplacent à l’intérieur des frontières de l’UE qui sont désormais ouvertes. Notez que l’auto-quarantaine reste obligatoire pour les voyageurs en dehors de l’UE qui effectuent des voyages essentiels.

Les voyageurs doivent savoir que de nouveaux foyers de Covid à l'étranger peuvent affecter considérablement leur voyage et que le rapatriement ne peut être garanti si les vols commerciaux sont supprimés ou les frontières fermées.

 
Les voyages non essentiels au Mexique sont actuellement déconseillés en raison de la pandémie Covid-19 qui se trouve en phase 3.

Le Mexique accueille les voyageurs étrangers mais les autorités mexicaines vérifient strictement les documents et le but du déplacement à l'arrivée aux frontières.

Vous pouvez trouver plus d'informations (en espagnol) sur le site Web spécial du ministère de la Santé du Mexique: https://coronavirus.gob.mx/(link is external)

La frontière terrestre avec le Guatemala est ouverte en théorie, mais elle est souvent fermée du côté guatémaltèque. Les frontières terrestres du Belize et des États-Unis sont fermées aux mouvements non essentiels de personnes.

L'espace aérien mexicain est ouvert, mais seules quelques compagnies aériennes opèrent encore des vols de Mexico-Ville directement vers l'Europe (KLM, AF, Aeroméxico, Lufthansa, Iberia.

Pour tout voyage à Mexico, vous pouvez vous inscrire sur https://travellersonline.diplomatie.be.

Pour toute question complémentaire, vous pouvez nous contacter par email à l’adresse mexico@diplobel.fed.be. Consultez aussi régulièrement notre page Facebook et suivez les conseils aux voyageurs.

 

Vous êtes un Belge qui vient de s’installer au Mexique et vous voulez vous inscrire auprès de l'Ambassade au Mexique? Vous voyagez comme touriste au Mexique et vous avez perdu votre passeport? Vous souhaitez faire un voyage en Belgique et vous devez demander un visa? Vous trouverez ici réponse à ces questions.

Ce site vous tiendra également au courant des affaires consulaires qui s’appliquent spécifiquement aux Belges dans la circonscription du Mexique, de l’actualité de la politique étrangère de la Belgique ainsi que d'autres informations utiles ou d'événements.

 
Suivez nous sur Facebook !

 

MESSAGE AUX BELGES INSCRITS DANS LES REGISTRES CONSULAIRES DE L'AMBASSADE :

Compte tenu des mesures actuelles concernant le virus Covid-19 au Mexique, l'Ambassade de Belgique au Mexique n'est pas ouverte au public jusqu'à nouvel ordre, sauf en cas d'urgence.  Veuillez envoyer vos questions à mexico@diplobel.fed.be. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

 

 

Mineurs (mexicains ou étrangers) résidents au Mexique

La Loi de Migration mexicaine prévoit que dorénavant, les mineurs mexicains ou étrangers résidents au Mexique qui sortent du pays non-accompagnés d’un parent devront présenter à la sortie le document "Formato de autorizacion de salida del territorio de los Estados Unidos Mexicanos" (anexo 20)

Pour plus d’information : www.inm.gob.mx/index.php/page/autorizacion_menores

 

Actualités

06 aoû

Un appel à candidatures (m/f/x) a été publié au Moniteur belge en vue de la désignation par la Belgique de deux juges au Tribunal de l’Union européenne.

03 aoû

Ce 4 août, le président français Macron et les Nations unies organisent une troisième conférence internationale des donateurs afin de lever des fonds pour l'aide d'urgence au peuple libanais. La vidéoconférence a lieu exactement un an après la tragique explosion dans le port de Beyrouth. Cette explosion a causé d'énormes dégâts et un grand nombre de victimes et elle est venue s'ajouter à des crises institutionnelles et socio-économiques au Liban qui n'ont fait que s'aggraver depuis.

02 aoû

Lors de sa réunion du 25 mai 2021, le Conseil européen s’est prononcé en faveur d’un accès mondial équitable aux vaccins contre le COVID-19 et a salué à cet égard le rôle moteur joué par le mécanisme Covax. L’objectif pour l’UE est de faire don d’au moins 100 millions de doses d’ici la fin de l’année, ainsi que d’aider à la mise en place de capacités de production locales. Dans ce contexte, le Premier Ministre Alexander De Croo a annoncé que l’objectif de la Belgique était de faire don de 4 millions de doses d’ici la fin de l’année 2021.

02 aoû

Wouter Poels rejoint l’équipe des porte-paroles du SPF Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au Développement. Il succède à Karl Lagatie, qui prendra cet été ses nouvelles fonctions à la Représentation permanente auprès de l’ONU à New York.

30 juil

Ce 30 juillet marque la Journée mondiale contre la traite des personnes. La traite des êtres humains est un phénomène mondial qui concerne tous les pays, en ce compris la Belgique. Cette exploitation peut prendre différentes formes et revêtir un caractère sexuel ou économique, voire porter atteinte à l’intégrité physique par la vente d’organes. La traite constitue une atteinte à la dignité humaine et place les victimes dans une situation intolérable, humiliante et dégradante.